geeks, nerds
les « geeks », les « nerds »


Cet article traite des mots anglais « geek » et « nerd », pour lesquels il n'y a pas de meilleure traduction en français que « geek » et « nerd », et dont la plupart des dictionnaires bilingues donnent une traduction qui n'est ni très nuancée ni tout à fait appropriée (voir le tableau dans la section "Traductions" de cet article).

Pour accéder directement à l'une des sections de cet article, cliquez/tapez sur le lien approprié ci-dessous :

>> Signification et prononciation de « geek » et de « nerd »

>> Exemples d'usage de « geek » et de « nerd »

>> Traductions données par quelques dictionnaires bilingues


Les mots « geek » et « nerd » désignent une personne qui est passionnée par une activité ou un domaine de la connaissance, en particulier les nouvelles technologies, par exemple l'informatique et l'Internet, au point d'en devenir un expert mais souvent de manière excessive et parfois au détriment de sa vie en société.

Au fait, les mots « geek » et « nerd » se prononcent respectivement « guiik » (au pluriel « guiikce ») et « neurde » (au pluriel « neurdz »).

On peut préciser le domaine de prédilection du « geek » et du « nerd », par exemple :

a computer geek  : un « geek » en informatique
an Internet geek  : un « geek » de l'Internet
a computer nerd  : un « nerd » en informatique
an Internet nerd  : un « nerd » de l'Internet

NB : un « geek » peut avoir plusieurs domaines de prédilection (certains considèrent même qu'il est censé tout savoir !).


>> Retour en haut de la page


Il y a une légère nuance entre les deux mots, bien qu'ils soient souvent considérés comme synonymes : le « geek » peut posséder de fortes compétences pratiques (celles d'un bidouilleur de niveau professionnel ?) dans le domaine concerné, tandis que le « nerd » peut s'intéresser au sujet sur un plan plus intellectuel.

Les mots « geek » et « nerd » peuvent être employés dans un sens péjoratif si l'on veut souligner l'éventuel aspect asocial de la personne concernée et/ou son addiction à la technologie.

NB : de manière générale, « nerd » est plus péjoratif que « geek » ; il en est de même des adjectifs correspondants « nerdy » et « geeky ».
Par exemple :

This guy's a real nerd!
This guy's really nerdy!
Ce type est un vrai « nerd » !
... est un vrai taré !
... est vraiment allumé !

Le mot « geek », plus souvent que le mot « nerd », peut au contraire avoir la valeur d'un compliment si l'on veut mettre l'accent sur les compétences de la personne concernée.
Un « expert en informatique » dans une entreprise ou toute autre organisation peut d'ailleurs être qualifié familièrement de « computer geek » (et parfois de « computer nerd ») par celles et ceux de son entourage qui n'ont pas une telle expertise.

S'il y a plusieurs « geeks » dans un groupe, le plus compétent peut être qualifié de « alpha geek ».

Le mot français « technoïde » est parfois utilisé comme traduction de « geek » (et éventuellement de « nerd »).


Ne voulant pas paraphraser ce qui est plutôt bien écrit ailleurs, je fournis ci-dessous les liens vers les articles de Wikipedia traitant du sujet :

>> Geek (en anglais)

>> Nerd (en anglais)

>> Geek (en français)

>> Nerd (en français)


>> Retour en haut de la page


Voici quelques exemples d'usage des mots « geek » et « nerd ».

NB : j'ai pris la liberté de ne pas toujours traduire « geek » et « nerd » en français :-)

Don't worry, our computer geek will solve the problem!
Ne vous en faites pas, notre expert en informatique va résoudre le problème !

Hackers are often geeks, but not all geeks are hackers!
Les « hackers » sont souvent des mordus de l'informatique mais les mordus de l'informatique ne sont pas tous des « hackers » !

NB : le mot « hacker » est employé dans la phrase ci-dessus au sens de « pirate informatique » mais il peut signifier aussi « bidouilleur ».

Bill Gates may be a college drop-out and "computer geek" but rivals have often underestimated his abilities in the cut-throat world of business.
Bill Gates a beau n'avoir pas terminé ses études supérieures et être un « geek » en informatique, ses rivaux ont quand même souvent sous-estimé ses capacités dans le monde féroce des affaires.

NB : la phrase en anglais ci-dessus est extraite d'un article de BBC News que vous pourrez lire en cliquant/tapant sur le lien suivant :

>> Profile: Bill Gates

There was a time when Westerners assumed that an Indian in the head office of a multinational or Western company was either an accountant or a computer nerd.
Il fut un temps où les Occidentaux supposaient qu'un Indien au siège d'une multinationale ou d'une entreprise occidentale était soit un comptable soit un expert en informatique.

NB : la phrase en anglais ci-dessus est extraite d'un article de Business Week, que vous pourrez lire en cliquant/tapant sur le lien ci-dessous (et dont le titre peut être traduit en français comme suit : « La frénésie de fusions et acquisitions de la part des entreprises indiennes durera au-delà de la récession ») :

>> India Inc.'s M&A Spree Will Outlast the Recession

The Geek. This person provides a reality check on your technology.
L'Ingénieur. Cette personne est le point de validation de votre technologie.

Nerd-to-nerd networks are where it all happens.
Les réseaux d'aficionados sont là où tout se passe.

NB : les deux phrases ci-dessus sont extraites du livre Reality Check de Guy Kawasaki et de sa traduction en français par Marylène Delbourg-Delphis ; les liens ci-dessous conduisent vers des articles à propos de cet ouvrage :

>> Reality Check

>> La réalité de l'entrepreneuriat

Voir la traduction de l'expression « reality check » dans l'article :

>> reality check


Le lien ci-dessous conduit à une conférence très intéressante que Steve Wozniak a donnée au MIT le 28 septembre 2006 (et dont le titre peut être traduit en français comme suit : « iWoz : De computer geek à icône culte... ») :

>> iWoz: From Computer Geek to Cult Icon...


>> Retour en haut de la page


Les tableaux ci-dessous présentent les traductions en français données par quelques dictionnaires bilingues pour les mots « geek » et « nerd », d'abord dans leur sens général puis, le cas échéant, en relation avec l'informatique.
(Comme je l'ai indiqué au début de cet article, la plupart de ces traductions ne me paraissent ni très nuancées ni tout à fait appropriées.)

Collins :

a geek  : un allumé
a nerd  : un binoclard, un boutonneux
a computer geek  : un crack en informatique
a computer nerd  : un informaticien boutonneux

Hachette-Oxford :

a geek  : un taré
a nerd  : un crétin
a computer geek  : un passionné d'informatique
a computer nerd  : un informaticien boutonneux

Harrap's :

a geek  : un allumé, un ringard, un bouffon
a nerd  : un crétin, un ringard
a computer geek  : un allumé de l'informatique
a computer nerd  : un allumé de l'informatique

Larousse :

a geek  : un débile
a nerd  : un crétin, un binoclard
a computer geek  : un fada ou un dingue d'informatique
a computer nerd  : un accro d'informatique

Office québécois de la langue française :

a nerd  : une personne vieux jeu, un pauvre type
an Internet geek  : un maniaque d'Internet
a computer nerd  : un accro de l'informatique

>> Retour en haut de la page


Copyright © 2009-2014 Neil Minkley. Tous droits réservés. All rights reserved.