(Liens utiles : version PDF de cet article | liste des articles en PDF de la même rubrique)


Le pronom non genré « they » et ses dérivés
The gender-neutral pronoun "they" and its derivatives


Table des matières
Introduction
Cas particulier 1 :
usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à une seule personne dont on ne connaît pas le sexe ou dont on ne peut ou veut pas révéler l'identité
Cas particulier 2 :
usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à une seule personne non binaire
Cas général :
usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à plusieurs personnes, animaux ou choses
Définitions et autres articles à lire


Introduction


Le pronom personnel « they » sert généralement à désigner plusieurs personnes, animaux ou choses mais il peut aussi être utilisé pour se référer à une personne dont on ne connaît pas le sexe ou dont on ne peut ou veut pas révéler l'identité, cela de manière plus légère et plus pratique que, par exemple, « he or she » (en français « elle ou il » ou « il ou elle ») et « he/she » (en français « elle/il » ou « il/elle »).

Cette particularité de « they » et de ses dérivés en fait de parfaits « pronoms non genrés » (en anglais « gender-neutral pronouns ») ou « pronoms épicènes » (en anglais « epicene pronouns ») ou encore « pronoms non binaires » (en anglais « non-binary pronouns »), en particulier pour faire référence à « une personne non binaire » (en anglais « a non-binary person »), cela de manière beaucoup plus simple qu'en français avec, par exemple, « iel » et les autres néologismes que l'on qualifie de « néopronoms ».

> « They » s'emploie comme sujet d'un verbe au pluriel, même lorsqu'il désigne une seule personne, comme illustré par les exemples fournis dans la suite de cet article.

Les dérivés de « they » sont le pronom complément d'objet direct ou indirect « them », les pronoms réflechis « themself, themselves » et les formes possessives « their, theirs ».

Dans certaines des phrases en français données à titre d'exemples ci-dessous il y a des participes passés pouvant prendre plusieurs terminaisons (« é » ou « ée » et « és » ou « ées ») ; dans cet article ce sont les formes inclusives « é.e » et « é.e.s » qui ont été choisies plutôt que « é(e) » et « é(e)s » ; en anglais c'est heureusement beaucoup plus simple, puisque les participes passés, comme les adjectifs, sont invariables !

Les cas (particuliers) où « they » désigne une seule personne sont traités en premier dans cet article, parce que ce sont probablement les usages de « they » les moins connus des francophones ; la section qui suit les cas particuliers donne des exemples du cas (général) où « they » désigne plusieurs personnes, animaux ou choses, ce qui constituera probablement un simple rappel pour les personnes qui maîtrisent plutôt bien l'anglais ; la dernière section fournit des liens vers des définitions et d'autres articles à lire.

NB : si vous avez des remarques, suggestions ou questions relatives à cet article, envoyez-moi un mail à l'adresse suggérée par ceci : « neil arobase minkley point fr ». Merci d'avance !


>> Retour au début de l'article


Cas particulier 1 : usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à une seule personne dont on ne connaît pas le sexe ou dont on ne peut ou veut pas révéler l'identité


> Dans ce cas, bien que le pronom sujet « they » se réfère à une seule personne, il s'emploie avec un verbe au pluriel, comme dans le cas plus général traité plus loin dans cet article.

Le pronom « they » et ses dérivés sont communément utilisés en anglais pour éviter les formules un peu lourdes telles que « he or she » (ou « he/she »), « him or her » (ou « him/her »), « himself or herself » (ou « himself/herself »), « his or her » (ou « his/her ») et « his or hers » (ou « his/hers ») lorsque l'on ne connaît pas le sexe de la personne à laquelle les pronoms se réfèrent ou lorsque l'on ne peut ou veut pas révéler son identité.

En français on pourra opter dans ce cas pour « elle ou il » ou « il ou elle », « la ou le » ou « le ou la », « elle-même ou lui-même » ou « lui-même ou elle-même », ou bien pour une formulation avec le mot « personne », comme illustré par les exemples ci-dessous.

Les dérivés de « they » utilisés dans cette section sont « them » (complément d'objet), « themself » (forme réfléchie) et « their » (forme possessive).

NB : le fameux « iel » et les autres néopronoms français qui lui sont associés peuvent « en théorie » être utilisés dans les mêmes circonstances que « they » et ses dérivés mais leur usage est plutôt rare sauf dans le cas où ils s'appliquent à une personne non binaire ; par souci de simplicité, le choix a été fait de limiter l'emploi de ces néopronoms aux exemples de la section suivante de cet article (« Cas particulier 2») ; ces néopronoms n'apparaissent donc pas dans les exemples de cette section-ci.

------------

Les quatre exemples en anglais ci-dessous sont inspirés de phrases lues sur des sites d'information états-uniens ou britanniques. Les deux premiers décrivent des faits généraux à propos d'une personne dont on ne connaît pas a priori le sexe ; les deux suivants relatent des faits concernant une personne dont on ne connaît pas l'identité ou dont on ne peut ou veut pas la dévoiler.

The president-elect becomes president only when they have taken the oath.
Le président élu ou la présidente élue ne devient président ou présidente que lorsqu'il ou elle a prêté serment.
... que lorsque la personne élue a prêté serment.

NB : notez que le groupe verbal associé à « they » est « have taken », pas « has taken ».

Usually, the outgoing prime minister makes a statement outside Downing Street before taking their final trip as leader to meet the King at Buckingham Palace. The monarch then formally dismisses them from their role.
Normalement, le premier ministre sortant ou la première ministre sortante fait une déclaration devant [sa résidence] de Downing Street avant de faire son dernier trajet en tant que dirigeant ou dirigeante pour rencontrer le roi au palais de Buckingham. Le monarque le ou la démet alors de ses fonctions.
... Le monarque démet alors de ses fonctions la personne concernée.

The patient is believed to have caught the virus in the UK. Public health officials are now trying to trace the people they were in contact with.
On croit que le patient ou la patiente a attrapé le virus au Royaume-Uni. Les responsables de la santé publique essaient maintenant de localiser les personnes avec qui il ou elle a été en contact.
... toutes les autres personnes avec qui cette personne a été en contact.

NB : notez que le verbe associé à « they » est « were », pas « was ».

The victim of the accident suffered severe injuries, but their life is not threatened.
La victime de l'accident a été gravement blessée mais son pronostic vital n'est pas engagé.

------------

Les cinq exemples en anglais ci-dessous illustrent le fait que le pronom « they » et ses dérivés peuvent être utilisés quand la personne à laquelle ils se réfèrent est désignée par un pronom indéfini, tel que « anybody, anyone, nobody, somebody, someone, etc. », qui ne donne évidemment aucune indication sur le sexe de la personne en question.

If anyone has any relevant piece of information, they are requested to pass it on to me.
Si quiconque a une quelconque information pertinente, elle ou il est prié.e de me la transmettre.
... cette personne est priée de me la transmettre.

NB : notez que le groupe verbal associé à « they » est « are requested », pas « is requested ».

Someone is waiting for you at reception.
Well, tell them that they have to wait a while longer!
Quelqu'un vous attend à la réception.
Eh bien, dites-lui qu'elle ou il doit attendre un peu plus longtemps !
Une personne vous attend à la réception.
Eh bien, dites-lui qu'elle doit attendre un peu plus longtemps !

NB : notez que le groupe verbal associé à « they » est « have to wait », pas « has to wait ».

Somebody called while we were out, but they didn't leave a message.
They would have left a message if they had something important to say, so don't call them back!
Quelqu'un a appelé en notre absence mais elle ou il n'a pas laissé de message.
Elle ou il aurait laissé un message si elle ou il avait quelque chose d'important à dire, donc ne la ou le rappelle pas !
Quelqu'un a appelé en notre absence mais cette personne n'a pas laissé de message.
Cette personne aurait laissé un message si elle avait quelque chose d'important à dire, donc ne la rappelle pas !

Nobody will be able to enter the country without their identity card or their passport.
Personne ne pourra entrer dans le pays sans sa carte d'identité ou son passeport.

The instructions should enable anybody to install the device themself.
Les instructions devraient permettre à quiconque d'installer l'appareil elle-même ou lui-même.
Les instructions devraient permettre à toute personne d'installer l'appareil elle-même.

NB : dans le dernier exemple en anglais ci-dessus l'emploi du pronom réfléchi « themself » (au lieu de « themselves ») peut surprendre mais son usage est devenu assez commun, surtout en anglais parlé, lorsqu'il se réfère à une personne, pas à plusieurs personnes, comme expliqué dans les dictionnaires de langue anglaise ; voir les définitions grâce aux liens fournis dans la dernière section de cet article.

------------

Vous pourrez découvrir de nombreux autres exemples de l'usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à une seule personne en regardant les informations sur des chaînes en langue anglaise telles que BBC World, CNN et Sky News ou en lisant des articles sur les sites web des médias britanniques et états-uniens ; vous pourrez aussi, grâce au lien fourni dans la dernière section de cet article-ci, lire sur le site de Morgan McKinley un article très intéressant qui traite de l'accueil et de l'intégration dans une entreprise d'une nouvelle personne embauchée, sans faire d'hypothèse sur son sexe donc qui fait usage systématique de « they » et de ses dérivés pour faire référence à cette personne.


>> Remonter dans l'article

>> Retour au début de l'article


Cas particulier 2 : usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à une seule personne non binaire


> Dans ce cas, bien que le pronom sujet « they » se réfère à une seule personne, il s'emploie avec un verbe au pluriel, comme dans le cas particulier précédent et le cas général traité plus loin dans cet article.

Les exemples ci-dessous illustrent l'usage du pronom « they » et de ses dérivés pour se référer en anglais, par extension du cas particulier 1, à une personne non binaire (a non-binary person), ce que l'on peut faire en français avec le fameux « iel » et les autres néopronoms ; si l'on ne veut pas utiliser ces derniers, on peut avoir recours au mot « personne » ou choisir une reformulation complète, comme illustré par l'exemple à propos d'Alex vers la fin de cette section.

NB :

> l'un des objectifs de cette section n'est pas de promouvoir l'usage (controversé) des néopronoms français mais plutôt de montrer qu'il est plus facile de s'exprimer de manière inclusive en anglais qu'en français !

> parmi les articles listés dans la dernière section de cet article-ci il y en a plusieurs qui traitent de la langue inclusive, en anglais et en français.

------------

What are the pronouns of the new hire who's starting today?
I was told their pronouns are they and them!
Well, greet them at reception and tell them to come and see me as soon as they arrive.
Quels sont les pronoms de la personne nouvellement embauchée qui commence aujourd'hui ?
On m'a dit que ses pronoms sont iel, ly et ellui !
Eh bien, accueillez-ly à la réception et dites-ellui de venir me voir dès qu'iel arrivera.
Eh bien, accueillez cette personne à la réception et dites-lui de venir me voir dès qu'elle arrivera.

NB :

> notez que le verbe associé à « they » est « arrive », pas « arrives » ;

> les personnes non binaires se contentent souvent d'indiquer, par exemple dans les réseaux sociaux, « they, them » comme choix de pronoms anglais mais en toute rigueur il faudrait dire et écrire « they, them, themself, their, theirs » ; pour une personne binaire, ce serait « he, him, himself, his » ou « she, her, herself, hers », où « her » peut être complément d'objet ou l'une des deux formes possessives, l'autre étant « hers » ;

> le néopronom « ly », utilisé comme complément d'objet direct, est l'un de ceux cités dans l'article « iel » du Wiktionnaire et dans l'article « Langage inclusif en français » de Wikipédia (liens fournis dans la dernière section de cet article-ci) ;

> bien que « dites-lui » soit grammaticalement non genré, certaines personnes non binaires préfèreront « dites-ellui » ; idem pour le choix de « transmets-ellui » plutôt que « transmets-lui » dans l'un des exemples ci-dessous.

------------

Dans les exemples ci-dessous on fait l'hypothèse que « Fred », « Alex », « Chris » et « Kim » sont les prénoms (épicènes) de personnes non binaires dont on respecte le choix de pronoms (mais que l'on peut tout de même remplacer par d'autres formulations).

I met Fred yesterday; they appear to be a nice person.
J'ai rencontré Fred hier ; iel semble être une personne sympathique.
... cette personne semble être sympathique.

When you see Alex, give them my regards.
Quand tu verras Alex, transmets-ellui mes amitiés.
Quand vous vous reverrez, transmets mes amitiés à Alex.

Chris hurt themself with a kitchen knife while preparing vegetarian lasagne.
Chris s'est blessé.e avec un couteau de cuisine en préparant des lasagnes végétariennes.

Have you seen Kim? They are very beautiful.
Avez-vous vu Kim ? Iel est d'une grande beauté.
... C'est une personne d'une grande beauté.

NB :

> notez que les verbes associés à « they » sont « appear », pas « appears », et « are », pas « is » ;

> dans l'avant-dernier exemple ci-dessus l'emploi du pronom réfléchi « themself » (au lieu de « themselves ») peut surprendre mais son usage est devenu assez commun, surtout en anglais parlé, lorsqu'il se réfère à une personne, pas à plusieurs personnes, comme expliqué dans les dictionnaires de langue anglaise ; voir les définitions grâce aux liens fournis dans la dernière section de cet article ;

> dans le dernier exemple ci-dessus le passage « est d'une grande beauté » permet de contourner le problème posé par l'adjectif « beau, belle », dont la forme inclusive ne se trouve pas de manière évidente : « be.au.lle » ? « beille » ? « bielle » ? « belleau » ? C'est cette dernière forme qui est préconisée dans le « Guide de grammaire neutre et inclusive » (québécois) téléchargeable grâce au lien fourni dans la dernière partie de cet article ; à propos de Kim on aurait donc pu écrire la phrase « Iel est très belleau ». :-)


>> Remonter dans l'article

>> Retour au début de l'article


Cas général : usage de « they » et de ses dérivés pour se référer à plusieurs personnes, animaux ou choses


Comme illustré par les exemples ci-dessous, le pronom personnel « they », lorsqu'il se réfère à plusieurs personnes, animaux ou choses, donc comme pluriel de « he » (en français « il ») ou de « she » (en français « elle ») ou de « it » (en français « il » ou « elle » selon le cas), peut être traduit en français, selon le contexte, par « elles » ou « ils » ou bien par une formulation avec le mot « personnes ».

Les dérivés de « they » utilisés dans cette section sont « them » (complément d'objet), « themselves » (forme réfléchie) et « their, theirs » (formes possessives).

NB : comme indiqué dans la section « Cas particulier 1 » de cet article, les néopronoms français peuvent « en théorie » être utilisés dans les mêmes circonstances que « they » et ses dérivés mais leur usage est plutôt rare sauf dans le cas où ils s'appliquent à des personnes non binaires et, par souci de simplicité, le choix a été fait de limiter l'emploi de ces néopronoms aux exemples de la section « Cas particulier 2 » de cette article ; ces néopronoms, en particulier le pluriel « iels », n'apparaissent donc pas dans les exemples de cette section-ci.

------------

When are they supposed to arrive?
Quand est-ce qu'elles sont censées arriver ?
Quand est-ce qu'ils sont censés arriver ?
Quand est-ce que ces personnes sont censées arriver ?

Where are they going?
Où vont-elles ?
Où vont-ils ?
Où vont ces personnes ?

They both deserve congratulations.
Both of them deserve congratulations.
Tous les deux méritent des félicitations.
Toutes les deux méritent des félicitations.
Ces deux personnes méritent des félicitations.

I asked them to buy some bread.
Je leur ai demandé d'acheter du pain.

You should call them.
Tu devrais les appeler.

You should phone them.
Tu devrais leur téléphoner.

Have you seen the cats recently?
I saw them in the garden a few minutes ago.
As-tu vu les chats récemment ?
Je les ai vus dans le jardin il y a quelques minutes.

Where do you want me to put these files?
Put them on my desk!
Où voulez-vous que je pose ces dossiers ?
Posez-les sur mon bureau !

Complain to them, not to me!
Plaignez-vous à elles, pas à moi !
Plaignez-vous à eux, pas à moi !
Plaignez-vous à ces personnes, pas à moi !

They hurt themselves.
Elles se sont blessées.
Ils se sont blessés.
Ces personnes se sont blessées.

They built it themselves.
Elles l'ont construit elles-mêmes.
Ils l'ont construit eux-mêmes.
Ces personnes l'ont construit elles-mêmes.

Their procedure is too complicated.
Leur procédure est trop compliquée.

Their safety regulations are very strict.
Leurs règles de sécurité sont très strictes.

Whose car is this?
It's theirs.
À qui est cette voiture ?
C'est la leur.

Whose vehicle is this?
It's theirs.
À qui est ce véhicule ?
C'est le leur.

Whose e-scooters are these?
They're theirs.
À qui sont ces trottinettes électriques ?
Ce sont les leurs.

------------

Le pronom « they » et ses dérivés peuvent aussi être utilisés (surtout en anglais britannique) pour se référer à un groupe de personnes désigné par un nom au singulier, comme dans les exemples ci-dessous.

The team did a great job; they should be rewarded!
L'équipe a fait un travail formidable ; elle devrait être récompensée !

As soon as the police arrived they used tear gas to disperse the demonstrators.
Dès que la police est arrivée elle a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestant.e.s.

The BBC have revamped their website.
La BBC a amélioré l'aspect de son site web.

NB : d'autres exemples de ce cas d'usage de « they » sont fournis sur ce site dans l'article « Pronoms pour les entreprises et institutions en anglais » mentionné vers la fin de la liste ci-dessous.


>> Remonter dans l'article

>> Retour au début de l'article


Définitions et autres articles à lire


Liens | Links Sites
they Oxford Learner's Dictionaries
themself
they Cambridge English Dictionary
themself
they Longman Dictionary of Contemporary English
themself
they Merriam-Webster Dictionary
themself
Optimise Your New Employee Onboarding Process Morgan McKinley
iel, iels Le Robert - Dico en ligne
iel orthodidacte - Le dictionnaire
iel Wiktionnaire
Singular they Wikipedia
Opinion: The rightness of the singular 'they' Los Angeles Times
"They" Pronouns Pronouns.org
preferred pronoun Oxford Learner's Dictionaries
Gender-neutral language European Parliament
Usage d'un langage neutre du point de vue du genre Parlement européen
Rédaction épicène, formulation neutre, rédaction non binaire et écriture inclusive Office québécois de la langue française
épicène Le Robert - Dico en ligne
Pronoms non binaires Assimil
Pronom personnel neutre en français contemporain Wikipédia
Langage inclusif en français Wikipédia
Guide de grammaire neutre et inclusive Divergenres
Pronoms pour les entreprises et institutions en anglais Anglais pratique
their vs there vs they're
theirs vs there's

>> Remonter dans l'article

>> Retour au début de l'article


Copyright © 2024 Neil Minkley. Tous droits réservés. All rights reserved.